Oh yes ! cuisine, design, le 22 juin 2009 a 16 h 22 min

asperges

Voici une belle rime à l’américaine pour cette coopérative de producteur d’asperge.
À quand le retour de l’illustration dans la réclame alimentaire ? On y perçoit les valeurs de proximité et de chaleur tant convoitées aujourd’hui dans la redéfinition de la relation producteur – consommateur.

 Le Baiser design, le 15 juin 2009 a 11 h 33 min

061509-baiser

Alors que la justice du —pays des droits de l’homme— a interdit l’exposition “our body” à l’espace Madeleine (Paris), je vous propose d’aller découvrir le travail de Joel-Peter Witkin.
Voyeuriste… ou pas. Respectueux… ou pas. Beau… ou pas.
En tous cas non censuré depuis les années 70. Il pose des questions sur la mort, la propriété de l’image On peut se demander si “our body” aurait été autorisé si l’oeuvre avait été présentée comme artistique.

 Avis aux horoscopiens fourre-tout, le a 9 h 47 min

061509-avenir1

 Michael Edwards cuisine, design, le 8 juin 2009 a 11 h 49 min

me_boucher1

me_boucher2

Voici deux photographies non représentatives mais non moins intéressantes de Michael Edwards.
http://michaeledwardsphotography.com

 Démocartie un peu cracra fourre-tout, le 7 juin 2009 a 23 h 21 min

Hier, je suis allé voter. La table où les bulletins de vote étaient posés présentait une grosse vingtaine de listes. Un bon tiers des piles de bulletins étaient vides. On pouvait y lire la mention “Bulletins à télécharger sur internet”.
Hypothèse n°1 (celle annoncée par la personne en charge en face de moi) : Par soucis d’écologie, les candidats ont trouvé bon de ne pas imprimer de bulletin. L’impression de ceux-ci est donc à la charge des électeurs, du moins des électeurs qui ont accès à internet. Par soucis de positivisme envers la classe politique, je ne peux pas croire à cette hypothèse, conceptuellement intéressante mais d’une efficacité limitée.
Hypothèse n°2 : Le manque d’argent. Pour ma part inconcevable dans un État prétendu démocratique. Si c’est vrai, j’aurais préféré qu’on imprime ces bulletins plutôt que de financer la campagne de Dieudonné. En aparté, Dieudonné, si tout ça n’est pas une blague, c’est dommage… et si c’est une blague, ce n’est plus drôle et en plus c’est cher tout ça.
En rentrant, j’ai remarqué que ces bulletins manquaient également dans le courrier envoyé à tous les inscrits avant le scrutin.
Étrange non ?

Pour témoigner de cette curiosité, j’ai essayé de prendre une photographie des piles de bulletins manquantes. Impossible ! Une responsable m’annonce que le code électoral me l’interdit. Pourquoi n’aurais-je pas le droit de le faire ?
La seule réponse que j’imagine est d’empêcher de donner des indications avant l’annonce des résultats quant à la taille des piles de bulletin qu’il reste. —Je ne sais pas vous, mais moi je n’ai pris que deux bulletins. Le “mien” et un autre.—
Mais alors, l’observation citée en haut de ce papier rend nul le calcul de tout résultat puisque certaines piles sont vide dès le départ. Et pour finir, si les photographies sont interdites dans les bureaux de vote, alors pourquoi exige-t-on avec la communauté internationale de pouvoir observer le caractère démocratique des élections d’autres pays ?

Éclairez moi

 Réflexions de comptoir fourre-tout, le 4 juin 2009 a 23 h 59 min

–Les francais (chefs d’entreprise, associations et administrations) ne savent pas quand ni comment ils peuvent demander de l’argent à l’Union Européenne pour (co)financer leurs projets (ex : financer des initiatives privées de formation des chômeurs de villes defavorisées (mureaux)). C’est un peu comme si un quelqu’un achetait son IPhone 600 E et qu’il ne faisait qu’appeler avec. Domage…

–L’europe, ses accords économiques et ses subventions attire les pays autour d’elle. Elle les pousse, à abandonner un certain nationalisme. Pas de nationalisme : pas de guerre (ou moins de guerre). Donc l’europe comme tous les grands ensembles poussent à la paix (ou alors à la guerre entre ces ensembles).

 Pour une autre dépendance cuisine, design, le a 23 h 01 min

060409e28094baratapas

Moins de bar-tabac, plus de bar à tapas.

 

Propulsé par WordPress